Quels liens réels ou fictifs, séculaires ou contemporains entretiennent les hommes avec l’Outremer, avec l’autre bord, par delà la frontière liquide d’un océan?
De l’Europe occidentale aux Antilles, à travers les témoignages, les contes et les récits oraux en général, se profile l’histoire d’une frontière peuplée de survivances, d’inventions métissées et de mythes surannés.
Commençant par la récolte d’histoires d’individus vivant en métropole, liés à l’outremer et notamment aux Antilles, une enquête à travers les mots, les silences, les comportements nous emmène «là-bas”.
Si cette poursuite de la trace, mémoire discrète, culture de la distance, passe par les Antilles, nous savons d’ores et déjà que nous irons plus loin, au delà, dessinant par une déambulation sonore un territoire d’illusions, d’appartenances culturelles qui dépasse les frontières étatiques et qui désamorceront les présupposés réduisant les individus à une appartenance. Plutôt que d’engager des conclusions hâtives et universelles sur les relations qu’entretiennent les hommes à un territoire ou d’envisager une expansion du savoir sur les Antilles, nous espérons proposer à la subjectivité du réel les moyens de se faire entendre et ainsi tenter d’approcher une poétique de la relation, une histoire d’un territoire, aux frontières floues, racontés par ceux qui l’habitent et qui le constituent.
Saudade établira un dialogue entre différents espaces et différentes époques.
Des flux d’histoires s’entremêleront, convoquant autant de fantômes enracinés que d’horizons convoités. Nous entremêlerons les époques et les lieux par l’intermédiaire d’objets, d’actes, d’acteurs.
Nous baladerons le temps dans l’espace et l’espace dans le temps, nous focalisant sur les échanges de coutumes, la naissance de cultures, de métissages, d’incompréhensions qui ont modelé, modèlent et modèleront l’histoire…
Là-bas, les histoires rencontrent et racontent l’Histoire.

Work in progress visible sur : archipels.org/table/saudade

Travail en cours,
Pièce expérimentale en coopération avec Marion Cros